Anti-stress

Trucs et astuces pour réussir un oral

Depuis notre plus jeune âge, nous somme confrontés à un exercice que certains assimilent à de la torture, mais que je considère plutôt comme un jeu : l’oral.

   Que ce soit pour un entretien d’embauche, un examen ou juste un exposé, passer un oral nous stresse tous : on a peur de bégayer, de sortir une grosse bêtise et on n’a pas du tout envie de passer pour un débile fini.

   Mais, pas de panique, j’ai entendu vos plaintes, raison pour laquelle aujourd’hui, je vais partager avec vous quelques astuces pour être moins en panique la prochaine fois que vous serez confrontez à cet exercice fatidique.

  • Procurez-vous des huiles essentielles

   J’avais déjà évoqué le sujet dans un précédent article mais mieux vaut le répéter : face à un coup de stress, les huiles essentielles sont vos meilleures amies !

   Dans le cas d’un oral, quel qu’il soit, je vous conseille de choisir :

  1. L’HE de Bergamote  : idéale pour positiver en cas de tensions extrêmes, en plus de favoriser un sommeil réparateur
  2. L’HE de Camomille Romaine : votre alliée n°1 en cas de choc émotionnel et pour calmer les angoisses
  3. L’HE de Lavande : probablement la plus connue, surtout pour ses vertues calmantes qui apaise même les esprits les plus récalcitrants.

   Sinon, vous pouvez aussi investir dans des roll-ons anti-stress à base d’huiles essentielles à utiliser sur vos poignets. 

   Celles qui habitent sur Lyon en trouveront dans les Aromathèques du 2ème et 6ème arrondissement. Sinon, je suppose que l’on peut en trouver dans toutes les pharmacies 😉

  • La sophrologie, toujours de la sophrologie

   Encore un autre sujet déjà évoqué mais que je me permets de reciter.

   Activité à pratiquer pour calmer les angoisses, la sophrologie se pratique aussi en cas d’insomnies pour aider à dormir, et qui peut s’avérer efficace si vous effectuez un travail d’acceptation de soi.

   Rien de plus facile, il suffit de placer votre main sur votre plexus et de sentir l’air entrer et quitter votre corps, en prenant tout votre temps.

  • Enregistrez-vous si c’est possible

   Pourquoi je conseille ça ? Simplement parce que des fois, l’oral nécessité beaucoup de préparation et sans aucun doute des notes sur papier.

   C’est une technique (testée et approuvée par une amie) que je conseille d’appliquer surtout pour préparer des examens, comme les oraux de Français ou de Langues.

   Pour ce faire, munissez-vous de votre téléphone et de vos notes, enregistrez-vous en train de parler et réecoutez-la autant de fois que nécessaire, c’est-à-dire jusqu’à ce que vous l’ayez suffisamment retenu, sans pour autant que ce soi du par cœur.

  • Mettez vous en situation avec un proche

   Plus conseillée pour un entretien cette fois-ci, cette méthode permet de se mettre plus ou moins en situation et de savoir à quelle sauce on va être mangé.

   Perso, j’avais fais une simulation d’entretien d’admission en école de commerce avec un prof de mon lycée pour voir comment ça allait se passer et je me souviens avoir stressée comme si je passais vraiment l’oral d’admission et pas dans deux ans. Au final, j’en suis ressortie avec des trucs et astuces pour m’améliorer d’ici-là.

   Bref, cette méthode vous permettra de moins angoisser pour le vrai oral, surtout si vous avez bien préparé votre sujet en amont.

  • Créez-vous une playlist spéciale pour vous détendre

   « La musique adoucit les mœurs« . Et je suis bien d’accord avec ce proverbe. Après tout, qui n’écoute pas de la musique au moins une fois par jour ?

   Ce que je vous conseille de faire si vous le pouvez, c’est de vous créer une playlist spéciale détente/motivation (voire les deux) pour lâcher du lest ou vous donner un coup de fouet en vue de votre passage.

   Non seulement vous vous autorisez à prendre une petite pause, mais vous serez aussi beaucoup plus efficace lorsque vous voudrez vous y mettre.

  • N’ayez pas peur de faire des erreurs

   L’erreur est humaine, tout simplement ! Même si vous vous trompez pendant l’examen, vous n’en mourrez pas ! Même si dans l’idéal, c’est mieux de faire des erreurs en s’entraînant avant.

   Surtout, gardez bien en tête que c’est grâce à ces petites étourderies qu’on apprend, et qu’elles constituent notre quotidien qu’on le veuille ou non. Alors, mieux vaut accepter cette éventualité au lieu de se morfondre parce qu’on a eu l’audace de dire que Charlemagne était gay (exemple totalement au hasard)

  • Sachez vous arrêter

   Parce que ce qu’il y a de pire que la menace de foirer son passage est justement ce qui nous amène souvent à se ratatiner : trop bosser.

   On ne vous le dira jamais assez que passer trop de temps sur un sujet quelconque sans aucune pause ne vous aidera pas à mieux mémoriser, au contraire.

   Mieux vaut adopter quelques techniques de révision bien connues comme la méthode Pomodoro, faire une pause, recommencer plus tard et ainsi de suite. Croyez-moi, vos nerfs vous remercieront

  Cet article touche désormais à sa fin. J’espère de tout cœur que ces conseils vous aideront mieux à appréhender vos futurs oraux. Cela ne m’empêche pas de vous souhaiter bonne chance dans tous les cas car de toute manière, vous allez tout déchirer !

   Et vous, quelles sont vos techniques pour préparer/moins stresser avant un oral ?

   Allez, bisous et à plus !

   Aude

Nos petites galères

Quand on n’a plus envie de rien…

   Salut à tous ! Comme promis, aujourd’hui, l’article portera sur quelque chose… De nul, vraiment. On ne souhaite jamais que ça nous arrive mais cela finit toujours par arriver, et au moment où il ne faut pas. Et ça nous bouffe, vraiment. Mesdames et messieurs, je vous présente le symptôme de l’absence de motivation.

  • Globalement, qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que ça implique ? 

   L’absence de motivation, comme son nom l’indique, signifie que toute notre motivation à effectuer des choses qui nous plaisent, dans lesquelles on aime s’investir, disparaît (Captain Obvious a encore frappé).

   Ainsi, on peut perdre la motivation de bosser, mettant ainsi en danger sa réussite scolaire/professionnelle, ou alors ne plus avoir envie de s’investir dans des projets qu’on avait pourtant mis en place pour des raisons X ou Y.

   Et pour les blogueurs, nous avons donc cette « passion » du blogging, d’écrire, qui disparaît. Inutile de le nier, combien de blogs avons-nous vus fermer car leurs auteurs se rendaient compte qu’ils n’avaient plus cette flamme du début qui les animaient ?

  • Et quel est le rapport avec moi dans tout ça ?

   Parce que c’est ce qui m’est arrivé pendant près d’un mois et demi, de début janvier jusqu’à milieu février.

   J’irai même jusqu’à dire que cette période a été introduite à partir de fin décembre, après Noël, même si je ne m’en rendais pas compte.

   Pendant quelques années, j’ai vécu dans un climat qui devenait de plus en plus instable et oppressant au fil du temps et qu’à ce moment-là, les tensions étaient à leur paroxysme.

   Heureusement, j’ai tout de même réussi à mener une vie normale en m’accrochant a certaines choses qui m’ont fait tenir bon comme ma famille, mes amis, les études et mes loisirs.

   D’ailleurs, à peine de retour de vacances qu’un grand changement s’effectuait dans ma vie, à peine deux jours plus tard. Le jour où j’ai échappé à cette atmosphère en déménageant.

   Finies les tensions et les prises de tête ! Un poids énorme s’enlevait de mes épaules ! 

   Mais cette transition n’allait pas être facile : à cause de ce déménagement, j’ai intégré en urgence l’internat de mon lycée et m’acclimater à un lieu de vie nouveau et inconnu, des règles à assimiler et des blessures à panser.

   Autant dire que dans cette tumulte émotionnelle, ma motivation pour le blog en a pris un coup. J’ai réussi à tenir mon rythme habituel de 4 jours entre deux articles au début mais ce rythme s’est vite essoufflé, si bien que du 9 au 22 janvier, rien n’est paru sur le blog.

   Et encore, j’ai eu du mal à réaliser l’article de ce premier DIY, auquel j’avais pourtant pris plaisir à réaliser.

   Par la suite, ça a été le néant pendant un mois. J’avoue avoir totalement négligé tout ce qui était en dehors du cercle social et scolaire mais surtout tous les projets concernant Chronique d’une lycéenne qui se cherche (e-book, création d’une chaîne YT, présence sur les réseaux sociaux…).

   Attention, je n’ai fait aucune dépression, rassurez-vous, je n’en suis jamais arrivée jusque là. C’est juste que tout le stress accumulé durant cette période,  en plus du Bac blanc et d’APB, n’a pas aidé à mon développement perso.

  • Et comment suis-je sortie de cette période ?

    Sans pour autant justifier cette absence (quoique… Si, en fait ,c’est un peu le but de l’article), en prenant du recul, je dirai que ce mois a été bénéfique pour moi.

   Plus encore, j’ai réalisé qu’en fait, j’avais besoin de cette pause, de cette coupure totale avec le monde du blogging.

   Dans un sens, j’avais peur que ces récents évènements n’impacte mon investissement personnel dans le blog, au moment où je commençais seulement à trouver mes marques au milieu de toutes ces blogueuses géniales.

   Mais là où ça m’a vraiment aidée, c’est que j’ai pû profiter de ce mois pour prendre du recul sur moi-même et me remettre en question. J’ai pû ainsi découvrir une personne enfouie au plus profond de moi, qui ressemblait plus à celle que je voulais être que celle que j’étais, et j’ai pû me connecter avec cette personnalité, pour la faire éclater au grand jour.

   J’ai aussi puisé de la force dans les amies et ma famille, qui ont toujours étés là pour moi quoiqu’il advienne, qui ont su la plupart du temps trouvé les mots qu’il fallait pour m’aider à surmonter cette mauvaise passe, et ce malgré les quelques accrochages qu’on a pu avoir.

   Et puis un jour, le déclic s’est fait grâce à un mail que j’ai reçu d’un blog que je suivais, informant que l’auteur avait décidé de le fermer car il ne trouvait plus la motivation de continuer. Est advenu une question cruciale : voulais-je finir comme cela ? Fermer mon blog alors qu’il avait encore de beaux jours à vivre ? Certainement pas.

   D’un seul coup, l’évidence m’est venue : je devais reprendre, continuer là où je m’étais arrêtée. Et j’ai donc publié ma Wishlist de février, puis mon article sur les thés, et ainsi de suite.

  • Et aujourd’hui ?

   Aujourd’hui, je vais beaucoup mieux. J’ai réussi à reprendre le dessus et je suis plus motivée que jamais à mener à bien tous mes projets, pros ou persos.

  • Et ces projets, quels sont-ils ?

   Pour commencer, reprendre mon rythme sur les réseaux sociaux. Étant donné que je n’ai pas trop accès à Internet à l’internat, je vais essayer de faire de mon mieux mais ne vous attendez pas à des miracles.

   J’ai aussi pris la décision d’ENFIN écrire un e-book, dont je vous dévoilerai le thème dans les prochaines semaines. Je peux juste dire que je suis assez excitée par ce projet car il va me permettre d’exploiter quelques-unes de mes compétences et en développer d’autres. Promis, cette fois-ci, je vous tiens au courant 😉

   Concernant les articles, pour le moment, je vais rester sur mon rythme qui est d’un par semaine. Attention, ce n’est pas impossible qu’un jour je revienne à deux articles par semaine, mais je pense qu’il faudra attendre un peu. En attendant, je suis disposée à publier deux articles quelques fois. Tout dépendra de mes envies 😉

   Et pour les cours… Bah, maintenant les dés sont jetés pour APB, je ne peux qu’attendre début juin et les résultats des phases d’admission. D’ici là, je compte bien tout faire pour décrocher une note honorable au bac !

Allez, à plus !

Aude

Beauté·Lifestyle

Focus sur mes enseignes préférées

Ce que j’ai appris au fil du temps, c’est qu’on a toujours une préférence. Sur tout et n’importe quoi. Et évidemment, je ne fais pas exception à la règle.

C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire partager mes préférences niveau boutiques/marques, un peu comme j’ai pû le faire avec les thés, mais en élargissant et en prenant en compte tout ce qui fait partie de ma ligne édito.

Je tiens tout de même à préciser que mes avis ne concernent que moi, et donc vous n’êtes pas obligées d’y adhérer. Néanmoins, si vous avez des suggestions, les commentaires sont là pour ça ;).

Ne perdons plus de temps et rentrons dans le vif du sujet !

  • Ma préférence maquillage : Kiko

   Bien entendu, un classique qui a pris de plus en plus d’ampleur au cours des dernières années.

Ce que j’aime chez Kiko, c’est le rapport qualité-prix : on peut trouver différentes nuances de fard à paupières pour moins de 3€, des crayons à 2€ et j’en passe et des meilleures.

Et la qualité de leurs produits est excellente ! En tout cas, je n’ai jamais eu de soucis avec ça.

D’autant plus que leurs promos sont vraiment avantageuses : je parle bien sûr des dernières soldes avec le fameux 5 vernis = 5€ et dernièrement du mascara à seulement 3,95€ ! Une vraie aubaine pour mon portefeuille 😉

   Autres préférences : Yves Rocher of course ! Bon, leur maquillage est un peu plus cher, je vous l’accorde, mais c’est un prix mérité.

Surtout que ça revient 50% moins cher si on a la carte fidélité ET qu’on a cet offre sur notre carte du mois (seules les concernées comprennent).

Et vous avez même des produits offerts quand vous avez cumulé un certain nombre de points ! Comme quoi on a tout à gagner à être fidèle ^^

   Astuce (sans doute à 2 balles mais bon on sait jamais) : Profitez d’avoir vos offres du mois pour aller à Yves Rocher. Non seulement vous paierez moitié prix (quand cela se présente) mais vous pourrez aussi repartir avec deux produits pour le prix d’un !

  • Ma préférence fringues : Primark

   Quoi, ma radinerie a refait surface ?! Oups, désolée.

Alors autant, je suis prête à dépenser des milles et des cents dans certains domaines (ma bibliothèque peut vous le dire), autant question habits, je préfère ne pas acheter plus que ce dont j’ai besoin. Oui je suis plus qualité que quantité là-dessus.

Enfin bref, pour revenir à Primark, je trouve qu’on peut facilement trouver ce qu’on cherche, et en plus moins cher que ce qu’on pourrait trouver ailleurs. Et je leur dois mon âme depuis que j’ai trouvé un T-Shirt Game of Thrones là-bas (j’adore cette série !!)

J’avoue avoir eu une mauvaise expérience avec un jean, qui s’est craqué au bout de quelques utilisations seulement, ce qui est aussi arrivée à une amie qui avait acheté le même.

Mais globalement, je repars heureuse de mes achats, comme de mon pantalon rose clair et ma chemise à rayures sur lesquels j’ai littéralement craqué, et que je mets toujours à l’heure actuelle. Je kiffe cette association de couleur, vraiment.

En plus, c’est là où j’achète mes bouteilles pour fabriquer mes cosmetiques, donc indémodable… Pour le moment.

 

  •    Autres préférences : NewYorker et Pimkie.

   Les deux autres endroits où je trouve souvent mon bonheur.
Ce que j’aime chez NewYorker, c’est l’ambiance streetwear qui y règne et que j’apprécie beaucoup. En général, j’y trouve de tout : des débardeurs, des T-shirts avec inscriptions marrantes dessus, des jupes… Vraiment un régal.
Quant à Pimkie, j’apprends assez leurs jeans, que je trouve d’excellente qualité (eh oui, ça m’arrive d’investir 20€ dans un jean !). C’est là aussi où j’ai trouvé quelques bijoux que je me suis achetée pour moi ou pour offrir et qui ont fait très plaisir. Ma carte de fidélité y est un peu pour quelque chose !

  • Ma préférence beauté : Rituals

Bon, c’est pas une nouveauté que je sois fan de Rituals depuis ma découverte de la marque.

J’adore tout là-bas : l’ambiance, la déco, l’accueil, les produits… On a l’impression de voyager avec chaque gamme que l’on nous propose.

Niveau prix, je ne dirai pas que c’est super cher, on reste quand même sur un niveau raisonnable. Mais il faut se dire que parfois, il vaut mieux privilégier la qualité a la quantité (oui, je dis ça pour moi).

Et puis, comme dirait une amie à moi : Pas besoin d’en mettre des tonnes à chaque utilisation, il n’en durera que plus longtemps !

   Autres préférences : Yves Rocher

    Vu que j’en ai déjà pas mal parlé, je ne vais pas épiloguer sur le sujet.

Sauf pour dire que je suis accro à la gamme Hydra Végétal, qui fait des merveilles. D’ailleurs, je songe sérieusement à écrire un article review là-dessus très prochainement. Tentées ?

 

  • Ma préférence aromathérapie : Pranarōm

J’avoue que c’est ma mère qui m’a fait découvrir cette marque, et depuis, je ne peux plus m’en passer.

Je trouve leur panel d’huile essentielle et d’huile végétale assez varié, et surtout à prix raisonnable.

D’autant plus que comme le reste, c’est un investissement sur le long terme, donc on n’a plus à s’en occuper pendant longtemps. Enfin sauf si vous fabriquez vos cosmétiques vous-même, même si je ne pense pas que cela coûte si cher que ça, selon les préparations.

Perso, je raffole de l’huile d’amande douce, et vous ?

   Voilà, voilà, c’est déjà la fin de ce nouvel article ! Et promis, pour le prochain, on sort de la sphère Mode&Beauté pour parler de choses moins légères. Je ne vous en dit pas plus, ce sera une surprise !

En attendant, vous pouvez toujours me laisser un commentaire en m’indiquant vos marques et magasins préférés dans ces domaines-la, je serais ravie de lire vos suggestions 😉

Bye-bye, et à la semaine prochaine !

Aude

Beauté

Wishlist d’hiver spécial mode et beauté

De nouvelles vacances, donc une nouvelle Wishlist en vue (oui, bon ok,un peu en retard). Vous pouvez toujours checker celles que j’avais faite pour Halloween et Noël mais cette Wishlist sera un peu particulière puisque contrairement aux deux précédentes, elle ne tournera qu’autour de la beauté et de la Mode.

Lire la suite « Wishlist d’hiver spécial mode et beauté »

Idées déco

DIY décoration de chambre

   Quand je disais que 2017 allait être l’année du changement, je ne m’attendais pas à ce que cela change aussi rapidement !

   Un déménagement imprévu, nécessité d’urgence et me voilà inscrite à l’internat de mon lycée pour finir l’année dans le même établissement.

   Et malgré cela, l’article du jour ne portera pas sur la vie en « pensionnat » mais sera centré sur le premier DIY du blog.

   Effectivement, qui dit chambre dit toute la déco à penser. Et pour changer des éternels posters, un petit tour chez Cultura m’a donné quelques pistes de déco dont voici le résultat final.

   Pas de panique, si vous trouvez que c’est trop beau et que vous voulez absolument vous faire le même, voici la démarche à suivre :

  • Matériel nécessaire
  1. Un coeur à décorer 1,55€
  2. Une feuille de déco voire deux 0,99€ la feuille
  3. De la colle (la colle forte est très conseillée)
  4. Des mosaïques 1,99€

Temps approximatif nécessaire : environ 1h30

  • Première étape : recouvrir le coeur

   Munissez-vous d’un ciseau et découpez des petites lamelles dans le papier de déco. Ensuite, séparez ce morceau-là en quatre autres petites lamelles que vous allez coller sur le coeur.

   Répétez cette étape jusqu’à ce que le coeur soit complètement recouvert.

   Perso, je n’ai eu besoin que d’une feuille mais c’est à vous de voir le résultat que vous voulez obtenir, si vous souhaitez mettre deux couleurs… D’autant plus que les feuilles que Cultura propose sont juste trop classes !!

  • Deuxième étape : collez les mosaïques

   Là, il 

fau

t

 vous demander qu’est-ce que vous voulez faire avec ces mosaïques : recouvrir tout le coeur ou seulement une partie ?

   Si vous êtes dans le premier cas : achetez deux sets de mosaïques, sinon, un seul devrait suffire.

   Je ne pense pas qu’il faille donner d’instructions précises, sinon de laisser votre créativité s’exprimer. Si vraiment vous n’avez aucune inspiration, recouvrez les bordures de votre coeur de mosaïques comme sur la photo en début d’article.

   Le résultat final en vaut la peine, n’est-ce pas ? Accroché sur le mur de votre chambre, il fera clairement son petit effet 🙂

   En tout cas, j’espère que ce petit DIY vous aura plu. Si c’est le cas, n’hésitez pas à commenter et me faire part de vos suggestions, surtout si vous voulez plus de DIY.

   En attendant, je vous souhaite une très bonne fin de journée et au prochain article !

   Aude

Nos petites galères

Fiches de révision : Are you in or out ?


« Pas le temps de niaiser » 
comme dirait l’autre : les partiels et autres concours blancs ont commencé ! Ces premiers examens/entraînements peuvent être une source de stress considérable, et c’est à cette époque qu’on se trouve nos nouveaux meilleurs potes : les fiches de révisions !

Petites, pratiques, on peut les trimballer de partout et c’est notamment le moment de mettre son cours au clair. Mais l’avènement du numérique nous offre bien d’autres moyens d’apprendre ses cours tout en s’amusant, plus pratique si on a la flemme de réécrire toutes ses leçons.

Lire la suite « Fiches de révision : Are you in or out ? »