Trucs et astuces pour réussir un oral

Depuis notre plus jeune âge, nous somme confrontés à un exercice que certains assimilent à de la torture, mais que je considère plutôt comme un jeu : l’oral.

   Que ce soit pour un entretien d’embauche, un examen ou juste un exposé, passer un oral nous stresse tous : on a peur de bégayer, de sortir une grosse bêtise et on n’a pas du tout envie de passer pour un débile fini.

Mais, pas de panique, j’ai entendu vos plaintes, raison pour laquelle aujourd’hui, je vais partager avec vous quelques astuces pour être moins en panique la prochaine fois que vous serez confrontez à cet exercice fatidique.

  • Procurez-vous des huiles essentielles

   J’avais déjà évoqué le sujet dans un précédent article mais mieux vaut le répéter : face à un coup de stress, les huiles essentielles sont vos meilleures amies !

Dans le cas d’un oral, quel qu’il soit, je vous conseille de choisir :

  1. L’HE de Bergamote  : idéale pour positiver en cas de tensions extrêmes, en plus de favoriser un sommeil réparateur
  2. L’HE de Camomille Romaine : votre alliée n°1 en cas de choc émotionnel et pour calmer les angoisses
  3. L’HE de Lavande : probablement la plus connue, surtout pour ses vertues calmantes qui apaise même les esprits les plus récalcitrants.

   Sinon, vous pouvez aussi investir dans des roll-ons anti-stress à base d’huiles essentielles à utiliser sur vos poignets.

Celles qui habitent sur Lyon en trouveront dans les Aromathèques du 2ème et 6ème arrondissement. Sinon, je suppose que l’on peut en trouver dans toutes les pharmacies 😉

  • La sophrologie, toujours de la sophrologie

   Encore un autre sujet déjà évoqué mais que je me permets de reciter.

Activité à pratiquer pour calmer les angoisses, la sophrologie se pratique aussi en cas d’insomnies pour aider à dormir, et qui peut s’avérer efficace si vous effectuez un travail d’acceptation de soi.

Rien de plus facile, il suffit de placer votre main sur votre plexus et de sentir l’air entrer et quitter votre corps, en prenant tout votre temps.

  • Enregistrez-vous si c’est possible

   Pourquoi je conseille ça ? Simplement parce que des fois, l’oral nécessité beaucoup de préparation et sans aucun doute des notes sur papier.

C’est une technique (testée et approuvée par une amie) que je conseille d’appliquer surtout pour préparer des examens, comme les oraux de Français ou de Langues.

   Pour ce faire, munissez-vous de votre téléphone et de vos notes, enregistrez-vous en train de parler et réecoutez-la autant de fois que nécessaire, c’est-à-dire jusqu’à ce que vous l’ayez suffisamment retenu, sans pour autant que ce soi du par cœur.

  • Mettez vous en situation avec un proche

   Plus conseillée pour un entretien cette fois-ci, cette méthode permet de se mettre plus ou moins en situation et de savoir à quelle sauce on va être mangé.

Perso, j’avais fais une simulation d’entretien d’admission en école de commerce avec un prof de mon lycée pour voir comment ça allait se passer et je me souviens avoir stressée comme si je passais vraiment l’oral d’admission et pas dans deux ans. Au final, j’en suis ressortie avec des trucs et astuces pour m’améliorer d’ici-là.

Bref, cette méthode vous permettra de moins angoisser pour le vrai oral, surtout si vous avez bien préparé votre sujet en amont.

  • Créez-vous une playlist spéciale pour vous détendre

« La musique adoucit les mœurs« . Et je suis bien d’accord avec ce proverbe. Après tout, qui n’écoute pas de la musique au moins une fois par jour ?

Ce que je vous conseille de faire si vous le pouvez, c’est de vous créer une playlist spéciale détente/motivation (voire les deux) pour lâcher du lest ou vous donner un coup de fouet en vue de votre passage.

Non seulement vous vous autorisez à prendre une petite pause, mais vous serez aussi beaucoup plus efficace lorsque vous voudrez vous y mettre.

  • N’ayez pas peur de faire des erreurs

   L’erreur est humaine, tout simplement ! Même si vous vous trompez pendant l’examen, vous n’en mourrez pas ! Même si dans l’idéal, c’est mieux de faire des erreurs en s’entraînant avant.

Surtout, gardez bien en tête que c’est grâce à ces petites étourderies qu’on apprend, et qu’elles constituent notre quotidien qu’on le veuille ou non. Alors, mieux vaut accepter cette éventualité au lieu de se morfondre parce qu’on a eu l’audace de dire que Charlemagne était gay (exemple totalement au hasard)

  • Sachez vous arrêter

   Parce que ce qu’il y a de pire que la menace de foirer son passage est justement ce qui nous amène souvent à se ratatiner : trop bosser.

   On ne vous le dira jamais assez que passer trop de temps sur un sujet quelconque sans aucune pause ne vous aidera pas à mieux mémoriser, au contraire.

Mieux vaut adopter quelques techniques de révision bien connues comme la méthode Pomodoro, faire une pause, recommencer plus tard et ainsi de suite. Croyez-moi, vos nerfs vous remercieront !

Cet article touche désormais à sa fin. J’espère de tout cœur que ces conseils vous aideront mieux à appréhender vos futurs oraux. Cela ne m’empêche pas de vous souhaiter bonne chance dans tous les cas car de toute manière, vous allez tout déchirer !

   Et vous, quelles sont vos techniques pour préparer/moins stresser avant un oral ?

   Allez, bisous et à plus !

Aude

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s